Le projet LUCAS

Le LUCAS, Laboratoire d’usages culture(s) art société, est un groupement d’acteurs complémentaires composé de trois entités : la Fédération Arts Vivants & Départements, le Bureau des possibles (Yves-Armel Martin) et Villes Innovations (Raphael Besson). 

Il bénéficie de l’accompagnement scientifique du CEPEL (UMR 5112 - Université de Montpellier) & du SOPHIAPOL (EA 3932 - Université Paris Nanterre), représentés respectivement par Emmanuel Négrier et Aurélien Djakouane, sur la durée de l’expérimentation, ainsi que de l’analyse critique de chercheurs issus de diverses disciplines : sociologues, politologues, géographes... Son périmètre d’action est à la fois national, européen et francophone.

 

Chacun des acteurs du LUCAS est force de proposition sur les dimensions scientifiques, méthodologiques, institutionnelles et organisationnelles du projet. Le L.U.C.A.S est organisée de façon organique, systémique pour traiter les problèmes de recherche qu’il choisit ou qu’on lui confie. Sa propre gouvernance met en œuvre les principes de l’intelligence collective et vise à favoriser la capacité d’initiative du collectif de recherche, la responsabilité de chacun et l’adaptation agile aux opportunités émergentes du terrain. 

Ce projet est une initiative de la Fédération Arts Vivants & Départements. Il reçoit le soutien du ministère de la Culture, de l’Assemblée des départements de France et de l’Assemblée des communautés de France. 

Expérimenter le déploiement d’un Living Lab national pour révéler et inspirer les pratiques de coopération territoriale entre départements et intercommunalités dans le champ des politiques culturelles

Dans le cadre de cette expérimentation, la mission du L.U.C.A.S sera de piloter : 

  • Un projet de recherche universitaire dont la vocation est de produire un état des lieux de la coopération entre départements et EPCI en matière de politique culturelle, avec pour échelle de référence l’espace géographique départemental. 
  • Une démarche innovante mobilisant les outils de la recherche-action et du design stratégique dans le but de proposer des pistes d’action concrètes en matière de coopération publique dans le champ des politiques culturelles, ce, par l’implication des citoyens, des professionnels du champ associatif, des agents publics, des élu.e.s et des chercheurs.

Pour ce premier projet de recherche, le L.U.C.A.S poursuit 2 objectifs : 

  • Révéler & mettre en perspective l’existant  pour permettre aux départements et aux intercommunalités de se comparer, s’inspirer, se positionner. 
  • Accompagner les départements, leurs agences ou leurs services culturels dans la mise en place de cadres de coopération  innovants avec les intercommunalités sur différents segments de leurs politiques culturelles : enseignements artistiques, lecture publique, éducation artistique, diffusion...

Les actions et méthodes du LUCAS

1. État des lieux de la coopération inter-territoriale (départements / intercommunalités), inter-culturelle et inter-sectorielle au sein des départements et intercommunalités (compilation des données et documents ; questionnaire d’enquête et entretiens de terrain) - octobre 2019 - juillet 2020

2. Mobilisation des outils de la recherche-action et du design stratégique à travers l’expérimentation d’un Living Lab national des politiques culturelles de demain, le LUCAS (Laboratoire d’usages culture(s) - arts - société).

  • 4 laboratoires ouverts sur les territoires : les OpenLabs - Février 2020 à juillet 2020
  • 1 laboratoire national : le LabVivant #1 & #2 (séminaires de recherche) - juillet 2019 & juillet 2020
  • Un temps national de diffusion et d’appropriation : RNDC#3 (Rencontre nationale des départements pour la culture) - novembre 2020
  • 1 Laboratoire européen : LabVivant #3 (séminaire européen) - Perspective 2021

3. Un temps national de diffusion et d’appropriation : RNDC#3 (Rencontre nationale des départements pour la culture) - novembre 2020